L’app Whisper valorisée 200 millions de dollars

L’app Whisper valorisée 200 millions de dollars


L’application de partage anonyme Whisper va bénéficier six mois après du dernier investissement de 21 millions de dollars, de nouveaux investissements de la part de capital risqueurs, selon plusieurs sources, d’un montant cette fois proche de 30 millions de dollars. Ce dernier financement valoriserait Whisper à 200 millions de dollars. Les fonds seraient apportés par les sociétés de capital risque Shasta Ventures, Thrive Capital et Tencent.

Le dernier investissement de 21 millions de dollars en septembre dernier avait déjà permis de valoriser Whisper à 76 millions de dollars. Même au regard de l’actualité app mobile, c’est tout de même un exploit pour une telle compagnie de réussir à lever autant de fonds en si peu de temps. Whisper serait également en train d’expérimenter son premier projet de monétisation via un deal promotionnel avec Universal Pictures. Cela permettrait de commencer à entrer de l’argent autrement que via des capital risqueurs uniquement. Whisper est une application qui permet de partager de manière anonyme, ses pensées, ses secrets : ce sont quelques lignes de textes qui peuvent être accompagnées d’une photo ou d’un fond d’écran mis à disposition sur l’application. Elles peuvent recevoir des cœurs et des commentaires de la part des autres utilisateurs. Sur Whisper, il n’y a aucune notion de profils ou de followers comme sur les autres réseaux sociaux.

L’application est populaire auprès des jeunes américains bien que sa popularité ait été récemment dépassée par l’app du même genre Secret (basée à San Francisco) dans la Silicon Valley. Secret, créée par deux anciens de Google, a également bénéficié d’un financement récent de 10 millions de dollars, ce qui les valoriserait à 50 millions de dollar. Secret a un design plus au point que Whisper, mais Whisper est plus sérieux sur d’autres points. Ils ont une équipe de modération importante et développent des aides pour les personnes confessant des situations particulièrement préoccupantes.

Ils sont 2 commentaires

Add yours

Il est 1 commentaire