Rando Ecrins, l’app qui vous amène en rando dans le Parc des Ecrins

Rando Ecrins, l’app qui vous amène en rando dans le Parc des Ecrins


Application Rando EcrinsCette application Rando Ecrins vous accompagne lors de vos randonnées dans le Parc national des Ecrins, en vous donnant accès aux descriptifs, photos et différents points d’intérêts de votre parcours. Une app très complète, qui ravira les amateurs de randonnées. Voici notre entretien avec Camille Monchicourt, Chef du pôle Système d’Informations / Géomaticien au Parc national des Ecrins, qui nous explique son app en détails.

Pouvez-vous nous présenter votre app ? Son concept, ce qui la rend unique

Camille Monchicourt : Rando Ecrins mobile est la déclinaison du portail web Rando Ecrins pour smartphones et tablettes. Elle permet de consulter et télécharger les 106 fiches des randonnées avec leurs points d’intérêt et leurs photos.

Elle offre la possibilité d’embarquer des itinéraires de randonnée choisis pour les visionner hors connexion et de naviguer en utilisant le GPS de l’appareil. L’application mobile se base sur l’outil Geotrek-mobile que nous avons fait développer et libérer sous licence libre. Celui-ci s’intègre dans l’ensemble des outils libres Geotrek composé d’une administration pour gérer et administrer les données et d’un portail web pour valoriser les randonnées, les patrimoines et les différentes offres touristiques d’un territoire.

L’ensemble de ces outils a été libéré sous licence opensource et compte aujourd’hui une vingtaine de structures utilisatrices (parcs nationaux, parcs naturels régionaux, communautés de communes, conseils départementaux, comités de la randonnée et du tourisme…). Chacun peut ainsi déployer ces outils sur son territoire et éventuellement financer des évolutions profitant à tous les utilisateurs de Geotrek.

Application Rando Ecrins

Quand l’app a-t-elle été lancée ? Combien d’utilisateurs compte-t-elle aujourd’hui ?

C. M. : L’application mobile a été lancée fin juin 2015. Elle a été téléchargée 2327 fois sur Android et 1487 fois sur iOS. Cela continue à augmenter régulièrement chaque jour.

Actuellement elle est utilisée en moyenne par 250 personnes par jour (9 pages par visite en moyenne et 8:20 min par session en moyenne).

Comment monétisez-vous votre application ? Pourquoi ce choix ?

C. M. : Notre application est gratuite. En tant que parc national, une de nos missions est de favoriser la découverte du territoire.

Application Rando Ecrins

Quel est le secret d’un bon référencement d’une app sur les stores ?

C. M. : Le nom de l’application ainsi que sa description sont importants. Il y a une forte attente en terme de randonnées sur le territoire du Parc national des Ecrins. Ainsi le référencement joue sur ces 2 aspects, la randonnée et le Parc national des Ecrins.

Par ailleurs, il est important de donner une bonne visibilité à l’application sur notre portail web de randonnées, sur notre site officiel ainsi que sur nos différents supports de communications (magasines, posters et flyers dans les lieux d’accueil).

En tant que créateur d’app, quel est le défi qui a été le plus important à relever ?

C. M. : Le principal enjeu a été de proposer une importante quantité de contenus (106 randonnées illustrées ainsi que leurs fonds de carte à différentes échelle) sans décourager les mobinautes en proposant une application trop volumineuse. De plus, nous souhaitions que l’application puisse être utilisée hors-connexion quand les mobinautes sont en montagne où la couverture mobile est très faible voire inexistante.

Nous avons donc travaillé avec la société qui a développé l’application sur l’optimisation du poids de celle-ci et le bon ratio entre données embarquées, données en ligne et données téléchargables.

Pour commencer, un développement a été réalisé pour pouvoir générer les tuiles des fonds de carte autour d’une randonnée.

  1. Le téléchargement initial de l’appli est volontairement le plus léger possible (sans données intégrées).
  2. Au premier lancement de l’application, le contenu minimal est téléchargé et stocké sur le mobile (textes et localisation des randonnées et patrimoines + 3 premiers niveaux de zoom du fond carto). Ainsi ces contenus sont ensuite consultables même si l’appareil n’est pas connecté à internet.
  3. Si l’appareil est connecté à internet, il accède aux contenus complémentaires par le réseau (photos des randonnées et patrimoines + fonds de carte précis).
  4. Il peut alors choisir de télécharger sur son mobile ces contenus complémentaires (photos et carto précise) randonnée par randonnée pour pouvoir y accéder ensuite sans réseau internet.

Application Rando Ecrins

Quels conseils donneriez-vous à un acteur qui arrive sur le marché ?

C. M. : Pour une application comme celle-ci, qui propose un contenu volumineux et s’appuie sur une cartographie IGN précise du territoire, il est très important de bien optimiser le poids initial de l’application pour ne pas décourager les utilisateurs à la télécharger sur les différents stores.

Néanmoins si vous souhaitez proposer du contenu accessible hors connexion, en montagne par exemple comme c’est notre cas, il est nécessaire de bien jauger le ratio entre les données téléchargées au premier lancement et les données téléchargées à volonté par l’utilisateur.

De plus nous sommes convaincus par l’intérêt d’utiliser des solutions libres mais aussi de libérer le résultat du travail réalisé, à condition qu’il ait été conduit de manière générique pour s’adapter à d’autres contextes et qu’il s’accompagne d’un minimum de documentation pour qu’une autre structure ou d’autres développeurs puissent se l’approprier.

Enfin, il nous semble très important de concevoir une application mobile dans un environnement global et un ensemble d’outils permettant d’administrer et éditer les contenus, voire de les valoriser aussi sur le web pour être complémentaire de la solution mobile.

Quelle est la dernière app qui vous a intéressé ?

C. M. : L’application OruxMaps est une des applications que nous suivons le plus et que nous avons déployé sur les tablettes Android dont nous avons équipé les 50 gardes-moniteurs qui travaillent sur le terrain du parc national. Elle leur permet de consulter les fonds de carte du territoire sans être connecté, de se localiser mais aussi de faire des relevés GPS avec leur tablette.

Je pourrai aussi citer Rando Loire Atlantique et Rando Mercantour qui viennent tout juste de sortir. En effet, elles s’appuient sur Geotrek-mobile qui est l’outil générique que nous avons fait développer pour réaliser Rando Ecrins mobile.

Ainsi elles sont similaires mais sont aux couleurs de ces 2 structures et contiennent les randonnées et patrimoines de leur territoire. D’autres structures utilisatrices de Geotrek devraient prochainement déployer leur application mobile et des évolutions et correctives seront aussi bientôt apportés à l’outil libre Geotrek-mobile.

Et pour finir…

C. M. : La grande particularité de ce projet est de pouvoir répondre à un besoin local, tout en pensant un outil générique et opensource pouvant être déployé par d’autres structures souhaitant valoriser la randonnée sur leur territoire. Ainsi une communauté de structure utilisatrices de Geotrek est en train de se constituer et mutualise ses moyens pour faire évoluer ces outils collectivement. Chacun peut ainsi bénéficier des investissements réalisés préalablement sur l’outil mais aussi l’enrichir au profit de tous plutôt que d’éparpiller les investissements dans d’autres outils similaires.

Application Rando Ecrins

Nous remercions Camille Monchicourt pour toutes ces précieuses informations et ses conseils, nous espérons qu’ils pourront vous aider et vous inspirer dans la création de vos apps.

Pour encore plus d’échange autour des applications mobiles, rendez-vous à la conférence AppDays les 25 et 26 novembre 2015 à Paris. Inscrivez-vous dès maintenant sur AppDays.fr.

Téléchargez l’app Rando Ecrins dès maintenant :

available-in-app-store-badge Available_in_Google_Play

Catégories