Lunabee, l’éditeur de jolies apps qui marchent

Lunabee, l’éditeur de jolies apps qui marchent


AppDays : reservez votre place

Profitez du tarif préférentiel à durée limitée (220€HT au lieu de 749€HT)


Les AppDays, le seul événement dédié aux applications mobiles en France
100 speakers & 800 professionnels du mobile
23 et 24 novembre 2016 (5ème édition)

LunabeeComme le dit leur slogan « Lunabee – une startup qui édite des jolies apps qui marchent » , avec ses différentes applications, Lunabee a su associer tous les éléments importants pour la réussite d’une app. Expérience utilisateur (le plus important), fonctionnalité, design tout y est.

En plus de développer ses propres applications, Lunabee vous accompagne également dans la création de vos applis grâce à son service Lunabee Studio. L’équipe transmet aussi son savoir en matière d’app, en proposant des formations.

Lunabee est partenaire de notre conférence AppDays, les 25 et 26 novembre prochains à Paris, vous pourrez donc découvrir en détails cet éditeur d’app et échanger avec eux en direct lors de cet évènement.

Mais en attendant, nous avons posé quelques questions à Thomas Jaussoin, CEO chez Lunabee, qui nous livre ses bons conseils pour le développement d’une app qui marche.

Pouvez-vous nous présenter Lunabee dans sa globalité ?

Thomas Jaussoin : Nous nous définissons comme une équipe de passionnés par la création d’apps et l’expérience utilisateur sur mobile, avec 5 ans d’expérience maintenant !

Depuis l’iPhone, nous pensons que le futur de l’informatique est mobile. Et depuis notre création, notre conviction est renforcée d’année en année par des chiffres qui ne cessent d’augmenter dans ce sens. Il y a près de 2 milliards d’utilisateurs de smartphones en circulation dans le monde, et on parle de 6.1 milliards en 2020. Simplement hallucinant.

En 2010, nous créons l’application oneSafe sur iOS – un “password manager” – avec un succès extrêmement rapide. Apple nous met en avant tous les ans depuis sa création (“Editor’s Choice”, la dernière fois en décembre sur iOS), et oneSafe a eu droit à des articles élogieux dans le New York Times, CNET, Stuff, iMore, Wired etc. oneSafe est présent dans plus de 120 pays désormais, et dans le top 3 des password managers sur iOS.

Depuis, nous avons développé oneSafe sur Mac et Android, et nous continuons de le faire évoluer, avec Touch ID il y a quelques mois sur iOS, et bientôt disponible sur Watch OS 2.

Lunabee - oneSafe

En 2015, nous avons lancé l’application Locky. Cette app permet de verrouiller et déverrouiller son Mac à distance à partir de son iPhone et Apple Watch, en Bluetooth Low Energy. Nous nous sommes appuyés sur nos compétences “sécurité” acquises avec oneSafe. Pour le lancement mondial cet été, nous avons été #5 dans la catégorie “Productivity” de l’App Store !

Application Locky

Comment Lunabee se démarque d’autres éditeurs d’app ? Qu’est-ce qui fait son originalité ?

Notre originalité, c’est de penser que l’expérience utilisateur prime sur toute autre considération, que ce soit d’ordre fonctionnel ou technique. Aucun compromis possible !

La couche technique doit servir l’utilisateur, pour que son app soit à la fois fluide, efficace, innovante et simple d’utilisation. Et nous avons une équipe d’experts pour résoudre les challenges techniques pour y arriver !

Quels sont les différents services que Lunabee Studio apporte à ses clients ?

En plus d’éditer nos propres apps, nous avons lancé début 2014 notre activité Studio.

Lunabee Studio, c’est l’expérience Lunabee en tant qu’éditeur, “packagée” pour nos clients “studio”. Nous avons deux activités principales de service:

  1. Créer une app de A à Z, avec nos standards
  2. Former (pour des profils techniques ou “produits”, en mode bootcamp ou coaching 1-1)

Quand nous créons des produits pour nos clients, nous les accompagnons de la feuille blanche au marketing sur l’App Store, en passant par toutes les étapes intermédiaires. Et notre activité d’éditeur est un atout majeur : nous sommes confrontés tous les jours depuis 5 ans aux mêmes problématiques que nos clients, ce qui nous permet d’être avec nos clients à la fois pertinents dans nos conseils, et très proactifs.

Et avec l’équipe des AppDays, nous lançons cette année la formation “AppDays {code}”: 2 jours de conférences AppDays, et 3 jours pour passer à la vitesse supérieure sur iOS avec les équipes Lunabee. C’est 5 ans d’expérience iOS que l’équipe transmet de manière super efficace.

Lunabee Studio

Pour vous, quel est le secret d’une app qui marche ?

Une app qui marche, c’est une app que l’utilisateur va ouvrir une 2ème fois. C’est une app qui est simple d’utilisation, fluide et dont le service apporté est limpide aux yeux de l’utilisateur.

Quelles sont les questions que vous vous posez avant de lancer le développement d’une nouvelle app ?

Au moins un des 3 fondateurs doit “vibrer” sur cette nouvelle idée d’app. Si c’est le cas, nous y allons !

Comment expliquez-vous le succès de l’app oneSafe ?

oneSafe est arrivé au bon moment. Nos concurrents proposaient des outils techniques, qui ressemblaient à des tableurs à peine améliorés. Nous sommes arrivés avec une app qui avait été réfléchie avec un focus “usage” très fort (c’est une app qu’on utilise tous les jours !) et une possibilité de personnalisation sans comparaison.

Rétrospectivement, nous avons réussi à rendre le sujet de la sécurité informatique “sexy”. À titre d’anecdote, des utilisateurs nous ont contacté pour nous dire que oneSafe était l’app la plus “belle” sur leur iPhone. On parle de “password manager” !

Lunabee - oneSafe

A l’inverse, lorsqu’une app n’atteint pas son objectif, quels sont vos conseils pour renverser la vapeur ?

De notre expérience, il y a deux travers classiques qui freinent l’adoption d’une app.

Le premier, c’est l’app “liste de Noël”, dans laquelle on retrouve toutes les fonctionnalités possibles, pour tenter de plaire à tout le monde. Le résultat, c’est souvent une app compliquée, avec un service apporté qui sera confus pour l’utilisateur.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, 80% des apps ne sont ouvertes qu’une seule fois ; la première impression est donc cruciale. Ce genre d’app “liste de Noël” aura peu de chance d’être ouverte une seconde fois, car l’utilisateur va s’arrêter sur la complexité et confusion du message.

La préconisation, c’est de supprimer tout ce qui est d’ordre secondaire, et de ne garder qu’un seul service principal.

Le second travers, c’est d’ordre plus “technique”. Au moment fatidique du choix de la technologie “mobile” à utiliser, l’équipe fait le choix de passer sur du “non natif”, dit “hybride”, pensant faire des économies. D’une part, l’argument économique est faux dans la vaste majorité des cas (si le but est de proposer une app de qualité). D’autre part, en hybride, l’expérience est très souvent calamiteuse, peu fluide au niveau des animations, et ne peut pas s’appuyer sur les dernières technologies Apple.

Notre préconisation est radicale : c’est de refaire l’app en natif. Et ainsi de pouvoir s’appuyer sur un socle technique moderne, évolutif et natif, pour stopper l’accroissement de la “dette technique” liée à l’hybride.

Quelle est l’importance de l’UX dans la réussite d’une app ? Et quels sont vos conseils pour l’améliorer ?

Le premier lancement de l’app est critique, 80% des apps n’ont pas le droit à une seconde chance. Il faut donc commencer par travailler ce premier lancement en enlevant un maximum de friction tout en étant très clair sur le service qui sera apporté à l’utilisateur. Je pense qu’il est primordial de travailler sur cette partie, et ensuite le reste en découlera naturellement.

Ensuite, dans l’app, il est important de mettre en place des transitions “réciproques” entre les différents écrans de l’app, pour que la navigation soit naturelle. Par exemple, je pars vers la droite pour visualiser un écran, le retour devra se faire via une animation allant vers la gauche. Ça paraît évident, mais il suffit de regarder les apps du Store : un bon nombre d’entre elles vous perdent dans la navigation !

Lunabee

Quel est le secret d’un bon référencement sur les stores ?

C’est un secret 🙂 ! Plus sérieusement, nous n’avons pas la prétention de tout savoir ; et sur ce point en particulier, on considère que faire une app avec nos critères, sans concession, va dans la bonne direction.

Ensuite, côté Apple, il faut les informer sur votre avancement et votre roadmap. Quant à Google, c’est plus mystérieux.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui se lancent dans la création de leur app ?

Ne cédez pas à la tentation du “hybride”. Et soyez des extrémistes sur le focus de votre app : répondez à un besoin pour une cible d’utilisateurs. N’essayez pas de plaire à tout le monde.

Quelle est la dernière app qui vous a intéressée ?

Dojo, une app avec une dose d’originalité tout en restant utilisable et simple. Et il y a la nouvelle mouture de “Music” sur iOS (avec Apple Music) qui donne certaines pistes de l’évolution des interfaces sur iOS.

Lunabee - Locky

Locky

Nous remercions Thomas Jaussoin pour toutes ces précieuses informations et ses conseils, nous espérons qu’ils pourront vous aider et vous inspirer dans la création de vos apps.

Pour encore plus d’échange autour des applications mobiles, rendez-vous à la conférence AppDays les 25 et 26 novembre 2015 à Paris. Inscrivez-vous dès maintenant sur AppDays.fr.

Téléchargez l’app oneSafe dès maintenant :

available-in-app-store-badge Available_in_Google_Play

Télécharger l’app Locky dès maintenant :

available-in-app-store-badge

 

 

 

Catégories

Il est 1 commentaire

Add yours