Kakao Talk, le WhatsApp coréen rentable

Kakao Talk, le WhatsApp coréen rentable


kakaotalk-appDes rumeurs circulaient en Asie au début de l’année sur un rachat de l’app aux 140 millions d’utilisateurs Kakao Talk par le géant des télécommunications vietnamien Viettel pour 5 milliards de dollars. Elles ont vite été démenties par le vice président de Kakao Talk Sirgoo Lee qui a indiqué qu’il n’y avait aucune négociation en cours. On comprend que l’app fasse des envieux et que les investisseurs se précipitent au portillon : contrairement à WhatsApp, son équivalent occidental, Kakao Talk a dégagé des bénéfices de 59 millions de dollars pour 203 millions de CA sur 2013 alors que l’app rachetée par Facebook 19 milliards de dollars n’en dégage pas.

Les résultats financiers de Kakao Talk sur 2013 montrent que 84% des revenus de l’app se sont fait grâce aux commissions des publicités et sur la partie jeux. Comparé à ses résultats 2012, l’app a multiplié par 4.6 son CA et par 10 ses bénéfices, preuve que leur recette du taux de conversion est excellente. On ne devrait pas tarder à voir la firme se lancer en bourse, cela semble dans leurs projets à court terme puisque Sirgoo Lee a indiqué très récemment à Tech in Asia que ce projet pourrait voir le jour l’année prochaine.

source

Sirgoo LeeRead more: KakaoTalk reveals it has 140 million users, made $203 million in revenue last year http://www.techinasia.com/kakao-2013-203m-revenue-59m-profit-140m-users/

Ils sont 2 commentaires

Add yours
  1. 2
    Kakao Talk lance un lab sur l’app Android pour faire tester ses nouveautés | AppDays News

    […] Kakao Talk, le géant de la messagerie instantanée coréenne, lance Kakao Lab : un espace pour tester les nouvelles fonctionnalités et donner ses avis. Pour ceux qui veulent tester les nouveautés, Le lab est accessible depuis le menu principal de la version Android de l’app. Via Kakao Lab, les utilisateurs peuvent par exemple choisir sur quelles conversations recevoir ou non des notifications, via choix de mots clés et/ou de contacts. […]

Il est 1 commentaire