Grâce aux manifestations à Hong Kong, l’app française FireChat a dépassé WhatsApp

Grâce aux manifestations à Hong Kong, l’app française FireChat a dépassé WhatsApp


C’est parcequ’elle permet de communiquer sans réseau internet ni téléphonique que FireChat a vu le nombre de ses téléchargements exploser à Hong Kong ces derniers jours. Les manifestants, redoutant la saturation des réseaux et même la censure du gouvernement, ont massivement téléchargé FireChat qui permet d’échanger via Bluetooth dans un rayon de 70 mètres. En moins de 24 heures, l’app a enregistré plus de 100 000 téléchargements, dépassant ceux de Twitter et de WhatsApp. En moins de deux jours, FireChat a été téléchargée 200 000 fois et 2 millions de fenêtres de conversation ont été ouvertes. L’app avait déjà été massivement téléchargée cette année en Irak et à Taiwan. FireChat n’étant pas sécurisée, toutes les personnes se trouvant dans le même périmètre et utilisant l’app ont accès à l’ensemble des conversations. Elle est principalement utilisée pour signaler les positions des forces de l’ordre et des ravitaillements.

firechat ok

source

Il est 1 commentaire

Add yours