Avec iOS 8, Apple espère se rendre indispensable

Avec iOS 8, Apple espère se rendre indispensable


Apple est vraiment une entreprise aux idées claires tant sur l’expérience client que sur son « business-model ». Les prochaines fonctionnalités annoncées de son système d’exploitation en matière de santé en sont la plus grande preuve.

De vrais avancées au service de l’utilisateur
iOs 8 comprendra un vrai carnet de santé virtuel appelé Healthbook et présenté de la même façon que Passbook. L’application se présentera ainsi sous forme de simples cartes thématiques. Chacune d’entre elles sera concentré sur un sujet de santé précis : fréquence cardiaque, pression sanguine, activités physiques, poids, nutrition, etc… Tout le monde comprend l’intérêt d’avoir toutes ces informations réunies en un seul endroit qui plus est quand elles sont à portée de main immédiate où que vous soyez.

Un écosystème structuré
En déployant ce genre de fonctionnalité de la vie quotidienne touchant un point vitale de ses clients, Apple améliore son image et accroît encore plus son omniprésence ainsi que sa connaissance de ses utilisateurs. Il se rend indispensable et est dès lors en position de force pour commercialiser l’ensemble de ses produits et développer de nouveaux services. Cela nous rappelle Google et son quasi-monopole sur la recherche en ligne qui est devenu une véritable cash-machine via une quantité de services payants associés à son métier d’origine.

Un concurrent (in)direct pour les créateurs d’app
Cependant, Apple joue un peu avec le feu et avec les nerfs des développeurs d’applications iOS. En effet, la richesse dans le choix d’applis dans l’Appstore est une des clés du succès et de la motivation d’entrepreneur à imaginer chaque jour de nouvelles fonctionnalités. En intégrant directement certaines fonctionnalités vendues dans l’Appstore, c’est un mauvais tour joué à ceux qui les commercialisent. Ils vont avoir du mal à se faire une place. C’est exactement le même genre de mésaventures arrivées à des start-ups qui ont créé leur business dans le jardin de Twitter ou Facebook et qui se sont retrouvées en difficulté lorsque ces géants leur ont soit coupé certains accès ou, pire, développé aux-mêmes le service.

applis iso diabete

source

Catégories

Il est 1 commentaire

Add yours

Il est 1 commentaire